Les différents types d’ordre en bourse - Ota Gesniger

Les différents types d’ordre en bourse

Dans l’activité de trade, on est amené à passer des ordres spécifiques. Ceux-ci sont adressés à l’intermédiaire financier sur lequel on s’appuie pour exercer son activité sur le marché boursier. C’est ensuite à lui de les exécuter en notre nom. Les ordres peuvent soit permettre de maîtriser le prix, soit favoriser une rapidité d’action, tout dépendant de leur type. Voici les différents types d’ordre qui existent en bourse.

L’ordre au marché

Il s’agit d’un ordre qui prime sur absolument tous les autres. L’ordre au marché se classe parmi les types d’ordres qui entraînent une rapidité d’exécution. Dès qu’il est passé, il doit être entièrement exécuté par l’intermédiaire financier, quelles que soient les conditions de prix.

L’ordre limité

L’exécution de ce type d’ordre est relative à la quantité disponible sur le carnet d’ordre. Elle peut donc être partielle ou totale. S’il y a une quantité restante en cours, elle s’inscrit d’office à la limite initiale du carnet d’ordres. Sa caractéristique, c’est qu’il offre la possibilité de maîtriser un prix d’exécution spécifique et même de le fixer.

L’ordre à la meilleure limite

Cet ordre privilégie le prix. Il est donc axé sur le cours d’exécution à la meilleure offre ou le cours d’exécution à la meilleure demande, selon qu’il s’agisse respectivement d’opération d’achat ou de vente. Les quantités offertes doivent être suffisantes pour exécuter l’ordre en entier. Si tel n’est pas le cas, ce dernier n’est exécuté qu’en partie en raison de quantité limitée au premier cours d’exécution.

L’ordre à seuil de déclenchement

Cet ordre ne s’exécute qu’à condition que les tendances du marché changent. C’est encore l’ordre qu’on appelle « “Stop »”, car il se déclenche uniquement dans le cas où le marché affiche une tendance spécifique. Il est prévu pour s’activer pendant une opération d’achat ou de vente.

Ainsi, si selon vos prévisions, pendant un achat, vous estimez que le cours d’un actif montera de façon vertigineuse, voire extrême, il se déclenche à un seuil donné au-dessus du cours actuel de l’actif pour limiter vos dépenses d’acquisition de celui-ci. Si en revanche, c’est à la vente, le seuil est placé en dessous du cours actuel de l’actif concerné afin de limiter les pertes éventuelles si l’actif perd de la valeur dans un laps de temps donné.

L’ordre à plage de déclenchement

Celui-ci fonctionne pratiquement sur le même principe que le précédent, à ceci près qu’il constitue un ordre limité. En effet, pour qu’il se déclenche, il faut prendre le soin de définir un seuil et une limite qui constituent des bornes. Dès que celles-ci sont touchées, elles déclenchent dans la limite de cours fixée, une opération d’achat ou de vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *